Projet éducatif - pernois

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

LES SERVICES > Jeunesse

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PERNOIS
Projet éducatif
Préambule


Après un Contrat Petite Enfance le 15 septembre 2003, la Communauté de Communes du PERNOIS s’est engagée dans un Contrat Temps Libres avec la CAF d’ARRAS le 12 février 2004 et un Contrat Enfance Jeunesse depuis 2007.  Elle affirme ainsi son ambition de développer une véritable politique éducative uniforme, à l’attention des jeunes de 0 à 18 ans, sur l’ensemble du Territoire des 18 communes du PERNOIS
   A travers ces 2 dispositifs les objectifs de la Communauté de Communes du PERNOIS sont :

Tout d’abord de mettre en place une offre équilibrée de services éducatifs sur le territoire
Et de doter le territoire d’équipements structurants, de qualité, répondant aux besoins de la population

Les diagnostics qui ont conduit à l’élaboration des schémas de développement des 2 contrats ont permis de renforcer la volonté d’une démarche concertée dans le fonctionnement des Comités de Pilotage.
C’est dire, toute la volonté de la Communauté de Communes du PERNOIS de voir se mettre en place

Des services adaptés
Des services de qualité
Le tout dans une réelle démarche et de réflexion éducative

Ce qui passe à la fois par des orientations en parfaite adéquation avec les besoins du Territoire et une réelle volonté d’accompagnement des intervenants et particulièrement des animateurs vacataires.
Au-delà de cette offre de service qui vise à l’épanouissement et au développement de l’enfant et du jeune, cette démarche sous-entend une véritable politique de prévention.
Cette volonté vise à trouver une cohérence entre les différents temps de l’enfant (temps scolaire – extra et péri scolaire) qui ne peut se faire que dans une réelle dimension partenariale avec l’ensemble des acteurs locaux du Territoire de la Communauté de Communes du PERNOIS.

4 OBJECTIFS


MISE EN PLACE D’UNE POLITIQUE ENFANCE – JEUNESSE ADAPTEE, CONCERTEE ET PARTICIPATIVE

FAVORISER L’EPANOUISSEMENT, LE DEVELOPPEMENT INTELLECTUEL ET PHYSIQUE DE L’ENFANT ET DU JEUNE

CONTRIBUER A L’INTEGRATION DES ENFANTS ET DES JEUNES DANS NOTRE SOCIETE

PARTICIPER A LA CONSTRUCTION CITOYENNE DU JEUNE ET DE L’ENFANT - ACTIONS – ANIMATIONS – ACCUEILS EDUCATIFS

Les actions ou structures suivantes permettront de tendre vers ces objectifs:

ACTIONS                                                                                                            Périodicité                                         Tranche d’âge
Création et développement des Centres de Loisirs                            Chaque période de Vacances (sauf Noël)                3-15 ans
Structure d’accueil et d’animation adolescents                                  Eté – voir à chaque période de vacances              13-18 ans
Mise en place de Formations BAFA spécifiques                            Cursus complet - Formation générale : févrierl -                                                                                                      Formation d’approfondissement :                                                                              Avril                                               Jeunes du Territoire
Aide à la formation BAFA pour tous les jeunes du Territoire                                Juin 2004                                      Jeunes du Territoire
Mise en place de journées thématiques de formation                                                2005                                            Acteurs locaux
Halte garderie                                                                                                      Février 2005                                            0-3 ans
Création et développement d’accueils périscolaires                                           Toussaint 2004                                        3-12 ans
Création de lieux Parents / Enfants                                                                      Janvier 2005                                           0-6 ans
Création d’un RAM                                                                                                Octobre 2004       Assistantes Maternelles du Territoire
Réalisation de plaquettes d’information                                                                   Fin 2004                            Population du Territoire
Ouverture d’un cyber espace                                                                                 Janvier 2005                                            7-77 ans
Mise en place des animations du mercredi                                                           Janvier 2005                                            3-12 ans
Mise en place d’activités ponctuelles et itinérantes                                                      2006                                              12-18 ans
Mise en place de séjours de Vacances                                                                     Hiver / Eté                                          12-17 ans

FORMATIONS DE TERRITOIRE


Les équipes d’encadrement sont le socle de la réussite des structures et font l’objet d’une attention toute particulière par la Communauté de Communes du PERNOIS .

La Communauté de Communes organise annuellement un cursus de formation BAFA particulièrement destiné aux jeunes du PERNOIS souhaitant encadrer des séjours de vacances. Le contenu et l’organisation de ces sessions de formation se veulent être construit au plus près des préoccupations du territoire dans l’accueil éducatifs des jeunes du PERNOIS. Dans un souci d’équité, depuis juin 2004, une aide est accordée à chaque jeune du territoire souhaitant participer à une des sessions de formation BAFA.

A partir de 2005, les directeurs, les animateurs du territoire seront invités à participer à un certain nombre de journées de formations thématiques dans le but de renforcer la qualité de l’encadrement de l’ensemble des animations inscrites aux Contrats Petite Enfance et Temps Libres

SUITES ET PERSPECTIVES


Le présent document définissant les ambitions de la Communauté de Communes en matière de politique Petite Enfance – Enfance – Jeunesse se veut être le fruit d’un travail démocratique et participatif avec l’ensemble des acteurs du territoire qui veulent s’associer à cet ambition projet.
Il a donc vocation à être en perpétuel mouvement, c’est bien là une des caractéristiques première de notre jeunesse …

Les Centres de Loisirs
INTRODUCTION


La Communauté de Communes du PERNOIS a fait des Centres de Loisirs le pilier de sa politique Enfance / Jeunesse, à travers desquels elle souhaite que chaque enfant du territoire puisse accéder à une multitude de loisirs dans un cadre éducatif.

Les Centres de Loisirs sont un des derniers lieux où l’esprit d’aventure et d’imagination est conciliable avec une expérience heureuse de la vie en collectivité et un brassage de milieux sociaux différent. C’est avant tout un lieu de détente, de découverte et de déconditionnement passager où il existe des règles et une organisation qui permettent à l’enfant de se construire.

C’est cet esprit qui devra inspirer les projets pédagogiques des directeurs nommés à la tête des centres de loisirs de la Communauté de Communes du PERNOIS .

La désormais maîtrise d’œuvre des centres de loisirs du territoire par la Communauté de Communes du PERNOIS va permettre à chaque enfant de bénéficier des mêmes conditions d’accueil éducatif de qualité.

La prise en charge des Centres de Loisirs par la Communauté de Communes, via les Contrats Petite Enfance et Temps Libres, va permettre de renforcer les moyens financiers, humains, logistiques, techniques et organisationnels de ces structures éducatives et par là même d’impulser une dynamique nouvelle dans la quête de qualité.

GENERALITES


La Communauté de Communes du PERNOIS exigera des directeurs, dans un cadre budgétaire précis de veiller à un parfait équilibre entre les activités traditionnelles et celles dites « de consommation » dans la composition des programmes des séjours. Il sera exigé une attention toute particulière au respect du rythme de l’enfant et particulièrement pour les enfants de moins de 6 ans.

MOYENS ET ORGANISATION HUMAINS


Le principe de la Communauté de communes dans sa phase de nomination des équipes de direction vise à parvenir à créer une réseau de directeur afin d’établir avec ces derniers un projet pluriannuel dans les centres de loisirs.

Il sera exigé de chacun des membres des équipes d’animation:
Beaucoup de sérieux
Investissement
Et engagement
Les Directeurs seront placés sous l’autorité pédagogique du Coordonnateur Enfance – Jeunesse, les animateurs sous celle du Directeur du séjour.
Chacun des centres de loisirs sera doté d’un directeur adjoint au minimum pour les centres de loisirs de moins de 100 enfants. Pour les Centres de loisirs d’un effectif supérieur à 100 enfants, un directeur adjoint supplémentaire sera recruté par tranche de 50 enfants.
La composition des équipes d’animateurs se fera sur la base d’un taux d’encadrement égal à 1 animateur pour 9 enfants pour les plus de 6 ans et 1 animateur pour 5 enfants pour les groupes d’âge maternel.

Un assistant sanitaire pour 50 enfants sera désigné par l’équipe de direction et bénéficiera d’une prime dont le montant est voté en conseil communautaire. Il pourra également être fait appel au service d’un surveillant de baignade, si les activités du séjour le nécessitent. Ce dernier bénéficiera également d’une prime votée en conseil communautaire. Il ne pourra être désigné plus d’un surveillant de baignade par tranche de 75 enfants inscrits sur la structure.
Ces 2 fonctions viendront en complément de la fonction principale d’animation des personnes désignées à ces missions.

Compte tenu de la responsabilité des fonctions d’animateur et de directeur, de la difficulté d’appréciation du temps réel de travail, l’indemnité est forfaitaire et exclut le paiement d’heures supplémentaire. Chacun doit s’engager à assurer la promotion et la préparation intégrale des séjours et de participer à l’ensemble des activités qu’il lui sera demandé d’encadrer (camping – fête de centre - …)

L’équipe d’animation devra être sensibilisée au projet éducatif de la Communauté de Communes du PERNOIS et associée autant que faire se peut à la construction du projet pédagogique du directeur du séjour.
Ce dernier document devra faire mention de l’organisation des modalités de préparation. Chacun est également tenu de participer à la liquidation des séjours et au nettoyage des locaux. Les temps de préparation en soirée devront être fonction des besoins et l’obligation de présence des animateurs ne pourra excéder 21 heures 30. Quelques rares préparatifs ou animations exceptionnels pourront faire l’objet d’une dérogation à cette règle. La présence des équipes d’animations le samedi (durant les séjours d’été) sera également fonction des besoins et aura un caractère exceptionnel (départ en camp – activités exceptionnelles…).

Avoir la responsabilité d’enfants ou de jeunes nécessite une connaissance qui ne peut s’improviser, ni répondre à une vision trop personnelle. L’éducation est de tous les instants, tout moment de la vie de l’enfant doit être considérée avec la même attention. Chacun se doit d’avoir deux fonctions : une fonction d’animation et une fonction d’éducation. Tous devront en permanence montrer l’exemple par leur sérieux, leur dynamisme et le souci permanent de leur engagement. Cela doit se traduire par une tenue adaptée, un certain comportement, le choix du vocabulaire une attitude éducative de chaque instant.
A ce propos l’usage du TABAC et de l’ALCOOL au cours des activités avec les enfants, lors des camps, pendant les départs… ne sera pas toléré et est considéré comme un motif de renvoi. L’usage des produits illicites par un membre de l’équipe d’animation au cours de l’exercice de sa fonction fait référence au rappel de la loi et entraînera un renvoi immédiat.

Il sera également demander de sensibiliser l’équipe à une nécessaire réflexion autour de la relation avec les enfants et l’exercice de l’autorité de l’animateur.

Les règles de vie seront définies sous la directive du Directeur de séjour, il incombe à chacun de les respecter.

Les motifs suivant sont également considérés comme des clauses de licenciement :
Sévices corporels à l’encontre d’un enfant
Non-respect des règles de vie définies au début de centre
Retards répétés
Manques répétés des règles de sécurité
Non-respect de la réglementation régissant le fonctionnement des centres de loisirs
Détérioration du matériel
Mise en cause de l’œuvre organisatrice, des projets éducatifs, pédagogiques et de fonctionnement sans motif.
Comportement inqualifiable…
Il est également rappeler que chacun est tenu au droit de réserve.

Toute proposition de licenciement par le Directeur fera l’objet d’une information préalable auprès du Coordonnateur Enfance – Jeunesse par le directeur du séjour pour avis de Monsieur Le Président de la Communauté de Communes du PERNOIS, seul habilité à prendre la décision définitive de renvoi.
Il en sera de même en ce qui concerne les avertissement ou éventuels blâmes au personnel.
La gestion humaine globale reste de la responsabilité du directeur de séjour, il en est de même en ce qui concerne le personnel de cadre de vie.

Un ensemble de personnes sera recruté pour assurer la restauration et le service de restauration des centres de loisirs été et l’entretien des locaux à chacune des périodes de fonctionnement. Ces derniers seront placés sous l’autorité du directeur de la session.


Restauration


En fonction des structures, la restauration se fera par l’intermédiaire d’un prestataire de restauration collective offrant le meilleur rapport qualité / prix. L’organisation des piques niques sera laissé au choix du directeur de séjour.


SUITES ET PERSPECTIVES


Ces fonctionnements à vocation à évoluer pour être toujours au plus près des préoccupations des habitants de notre territoire. Il doit être dicté par le souci permanent de permettre l’épanouissement de l’enfant et du jeune dans une structure où chacun doit y trouver son compte, où chacun doit y prendre plaisir… Le plaisir est le premier gage de qualité…

 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu