Les failles du paiement sans contact

Il est aujourd’hui très facile de payer ses factures ou ses différents achats. Ceci s’explique par l’avancée technologique qui a donné naissance à des outils de nouvelle génération. En fait, les cartes bancaires, Payplug ou les cartes de crédit nous dépannent vraiment. Toutefois, il faut prudent lors de leur utilisation. Car comme tout système humain, ils ont des failles.

Le paiement sans contact une technologie piratable ?

Le paiement sans contact est possible grâce à une technologie appelé le NFC qui peut se traduire par communication dans un champ proche. Ceci permet à deux périphériques dotés de puces de pouvoir réaliser des opérations comme les paiements.

Il faut dire que cette technologie a évidemment des failles car, il est possible de tromper le système très facilement. En effet, ce mode de paiement n’utilise pas un processus chiffré. Il a été donc prouvé qu’avec des moyens très simple, comme un smartphone par exemple, on pouvait aspirer les données d’une carte. Il suffit juste que le téléphone soit à une proximité de la carte. En fait, le fonctionnement de cette technologie se base sur les ondes. C’est pour cela qu’un simple smartphone peut capter ses ondes et pirater simplement le système.

Attention aux digital pickpockets

Il est important de faire très attention quand vous faites des paiements sans contact. En fait, il existe des cybercriminels qui inventent chaque fois des nouvelles techniques pour escroquer les honnêtes citoyens.

En effet, le paiement sans fonctionne grâce à une proximité de deux appareils ayant des puces. C’est un système qui est beaucoup utilisé par les e-commerçants. Cela signifie donc que théoriquement, si vous êtes en train de réaliser une opération sans contact et que pirate se trouve à proximité il peut voler vos coordonnées.

Ainsi, dans la plupart du temps, il peut les envoyer à un tiers. Après un certain temps, ils se mettent à réaliser des achats avec votre compte et peuvent le vider. De même, il existe une autre technique pour les cartes de crédit et les cartes bancaires.

En effet, grâce à une machine développé par les arnaqueurs, ils arrivent à voler les données personnes de toute carte à proximité. Dans les cas les plus compliqués, il leur suffit juste de passer leur machine sous votre carte.

Après cela, ils prennent n’importe quelle carte sur laquelle ils transfèrent vos informations. Ainsi cette nouvelle carte devient la copie conforme de la vôtre et leur permet de vous voler.

C’est pour cela qu’il faut être extrêmement prudent lorsque vous faites des achats, avec votre carte de manière physique. La prudence doit être de même lorsque vous payez en ligne. Car, il existe plein d’astuces utilisés par les cybercriminels pour infiltrer les ordinateurs ou les bases de données. Ainsi, ils obtiennent les coordonnées bancaires et les revendent moins cher sur Internet. Des fois, ce sont eux-mêmes qui s’en servent.

Comment se protéger des failles du paiement sans contact ?

En ce qui concerne les nouveaux moyens de paiement sans contact, il vaut mieux être toujours aux aguets. Ainsi, dès que vous avez le moindre doute sur votre carte, vous pouvez demander à la banque de désactiver le service sans contact. Ceci peut se faire à tout moment et de manière totalement gratuite. Au pire des cas, détruisez la carte vous-même en abimant la partie de la puce.

Il serait intéressant de vous servir de votre smartphone pour faire vos paiements NFC. En fait, il faut dire que c’est le périphérique le plus sûr pour ces genres d’opérations. Tout d’abord, lorsque l’écran de votre téléphone est éteint, le service ne fonctionne pas. Un pirate ne peut donc pas voler vos données.

De plus, la plupart des applications de paiement sans faille qui fonctionnent sur les smartphones exigent des codes PIN. Cependant, l’idéal serait de couper le NFC aussitôt que vous avez fini de l’utiliser.

Sur les plateformes de paiement Google Pay et Apple Pay, le système est plus sécurisé. Il est aussi important de faire ces opérations avec des plateformes reconnues comme Payplug.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here